Dans les coulisses…

Le fruit suit, au sein de la Maison Gabriel Boudier, un parcours dédié à la préservation de sa qualité, de ses arômes, de son goût. Plusieurs procédés comme la macération et la distillation permettent d’extraire le maximum du fruit, un savoir-faire inédit, signature de la Maison Boudier à travers les siècles.

La macération : c’est, à l’instar de l’infusion du thé, un phénomène d’osmose, tout entier consacré à l’extraction et la valorisation des principes aromatiques et colorants du fruit. Après avoir été légèrement broyés, les fruits macèrent dans un mélange hydro-alcoolique pendant une durée adéquate et propre à chaque fruit. Ce mélange hydro-alcoolique joue d’abord le rôle de solvant pour les arômes contenus dans la trame pectique des fruits, les pectines elles-mêmes ainsi que les sucres naturels ou fructose. L’alcool joue également un rôle d’antiseptique car il empêche toute fermentation de débuter. A noter qu’il préserve pleinement les arômes puisqu’il est un solvant sélectif ; ainsi, les goûts herbacés des petites queues des fruits, ainsi que ceux des  résines contenues dans les pépins ne sont pas solubles dans l’alcool. Le jus ainsi obtenu est sucré pour donner la liqueur.

La distillation est un procédé qui consiste à extraire les partie volatiles des fruits, pour mieux en capturer tous les arômes. Elle concerne les fruits riches en arômes volatiles comme les agrumes, les Poires William… Bien des liqueurs peuvent ainsi s’obtenir par mélange d’infusions obtenues des macérations, et « d’alcoolats », obtenus par la distillation. La conjonction des deux processus permet bien souvent de reconstituer précisément le goût des fruits, comme c’est le cas de la liqueur de Poires William. La couleur naturelle de la poire, son « gras », ses sucres naturels et ses arômes « lourds » sont obtenus par macération, et les arômes les plus fins, les plus subtiles, sont obtenus par distillation. Le mélange des deux reconstitue précisément le goût du fruit frais.

Certaines liqueurs procèdent de la macération, comme les liqueurs de fruits rouges ; d’autres procèdent de la distillation, comme les liqueurs d’agrumes ; d’autres, enfin, du savant assemblage des deux techniques, c’est notamment le cas de la Poire William. La Maison Gabriel Boudier procède au sucrage à froid, de sucre solide, des jus, pour la fabrication de toutes ses liqueurs.

L’originalité de Gabriel Boudier réside dans l’authenticité du goût des fruits qui provient des méthodes employées, elles-mêmes choisies car elles restituent précisément le goût des fruits frais. L’expertise de la Maison Boudier, reconnue par les consommateurs et les experts, est mise à la disposition de toutes les sociétés désireuses de lui confier la fabrication de leurs spiritueux. Celle-ci s’est ainsi adjoint l’expertise de plusieurs ingénieurs agronomes et spécialisés dans l’agroalimentaire et a choisi d’intervenir uniquement dans le monde des spiritueux, s’interdisant la production et la commercialisation de vins, sirops, soft drinks…etc. La Maison Gabriel Boudier a également toute la capacité et la compétence, notamment grâce à l’extrême flexibilité de ses équipements et matériels, de procéder à l’élaboration et/ou au conditionnement de tout type de produits.